On parle des SCIC, on parle du PICRI PAP SCIC dans un dossier de l'Humanité

Le dossier les Rendez-vous de l'Economie Sociale et Solidaire du 5 février 2019 de l’Humanité a porté sur le modèle des SCIC "Les SCIC, des ovnis collectifs qui décollent". Le dossier revient sur les spécificités de ce statut Amina Bécheur déclare à ce propos : « La SCIC est d’abord une entreprise commerciale, sous la forme SA, SAS, SARL, qui répond à un besoin collectif non encore satisfait. Son modèle coopératif permet de fédérer les producteurs de ce nouveau service, de cette nouvelle activité, avec leurs bénéficiaires et tout autre partenaire – bénévoles, collectivités, autres entreprises – souhaitant participer à cet intérêt commun. En créer un implique un grand travail collectif pour définir le projet et l’objet social de l’entreprise, ainsi que son fonctionnement et ses modes de prise de décision, tous ces acteurs prenant place dans un sociétariat organisé en autant de collèges que nécessaire (salariés, bénéficiaires, partenaires), avec des représentants dans les conseils d’administration. »

Plusieurs SCIC sont présentées et la parole est donnée à différentes parties prenantes. Pour lire le dossier.

Parution de l'ouvrage Gestion des Entreprises Sociales et Solidaires

La gestion est-elle un mal ou un remède pour les entreprises sociales et solidaires ? Les entreprises sociales et solidaires sont-elles des modèles d’apprentissage pour la gestion ? Nous amènent-elles à penser la gestion autrement ?

Cet ouvrage vise à dépasser les tabous liés à la gestion dans l’entreprise sociale et solidaire. Collectif de chercheurs en sciences humaines et sociales (académiques et/ou praticiens), notre ambition est de porter un regard critique sur la gestion des entreprises sociales et solidaires. Sur la base de l’étude de nombreux cas (mutuelles, associations, coopératives de consommateurs, banques coopératives, Scop, Scic, etc.), il s’agit de questionner et comprendre les dispositifs et les pratiques de gestion des entreprises sociales et solidaires. La réflexion des auteurs s’est construite autour des questionnements suivants : Que nous apprennent les entreprises sociales et solidaires sur la gestion des organisations ? Qu’ont-elles mis en œuvre de spécifique ? Existe-t-il déjà des « pépites » à observer, à essaimer issues de leurs pratiques de gestion ? Le phénomène d’isomorphisme avec les modèles d’entreprise capitaliste est-il si important ? Si oui, est-il un problème ? Pourquoi ? Et comment construire d’autres modes de gestion ? Quelles questions les organisations doivent-elles se poser pour dépasser les tensions inhérentes à l’hybridité entre économique, social ou solidaire ? Que doivent-elles inventer ? L’ouvrage se compose d’essais qui visent à défendre des points de vue sur des sujets récurrents et importants pour les entreprises sociales et solidaires. Ces derniers sont organisés en quatre thèmes : dépasser les tabous pour une gestion utile au projet social ou solidaire ; gestion pour et par la valeur sociale ; comment organiser durablement la gouvernance démocratique ; penser autrement la gestion des ressources humaines dans l’entreprise sociale et solidaire. Ces questions, nous l’espérons, feront sens et aideront tant dans la compréhension des phénomènes que dans la prise de décisions et la formation pour une gestion au service des entreprises sociales et solidaires. Coordonné par Amina Béji-Bécheur, Pénélope Codello et Pascale Château-Terrisse, membres du PICRI PAP SCIC et du réseau de chercheurs GESS, cet ouvrage comprend les contributions de Frédérique Allard, Bernard Balzani, Émilie Bourlier Bargues, Ketty Bravo, Alain Caillé, Philippe Chanial, Monique Combes-Joret, Bernard Cova, Éric Creusat, Hajar El Karmouni, Gérard Gaglio, Renaud Garcia-Bardidia, Pascal Glémain, Xavier Hollandts, Jean Huet, Laëtitia Lethielleux, Alix Margado, Valérie Michaud, Muriel Prévot-Carpentier, Franck Rimek, Myriam Sylla, Bertrand Valiorgue et Juliette Weber.

Vidéo résumé du projet

Une vidéo récapitulative du PICRI PAP SCIC a été réalisée et projetée lors de la journée de clôture du projet. Elle présente le fil qui a conduit la recherche.

 

Entretiens lors de l'Agora des SCIC

Découvrez comment les acteurs de SCIC décrivent leur structures à travers ces courtes interviews menées lors de l'Agora des SCIC autour des trois questions:

  • Les trois raisons pour vous d’être en SCIC  
  • Trois mots pour décrire la SCIC 
  • Les trois défis à relever pour les SCIC

 

 Nous remercions les SCIC : ATLA, Artisans du Monde, Okhra, Dire le Travail d'avoir accepté de se faire interviewer.

Entretiens lors de l'Agora des SCIC (2)

Découvrez comment les acteurs de SCIC décrivent leur structures à travers ces courtes interviews menées lors de l'Agora des SCIC autour des trois questions:

  • Les trois raisons pour vous d’être en SCIC 
  • Trois mots pour décrire la SCIC
  • Les trois défis à relever pour les SCIC

Nous remercions les représentants de chacune des SCIC : Open Flexo, Solidarité Etudiante, EOLE, ODCVL comptoir de projets éducatifs.

Quelques mots sur le projet de recherche Pilotage Alternatif de la Performance des Sociétés Coopératives d'Intérêt Collectif

Depuis la création du statut de Société coopérative d’intérêt collectif (Scic) en 2001, ces structures se développent sur tout le territoire. Les Scic sont des sociétés coopératives multi sociétaires (de forme SA ou SARL), en ce qu’elles permettent d’associer autour du même projet des acteurs multiples : des  salariés et des bénéficiaires (ex : usagers, clients), ainsi que toute personne physique ou morale, de droit public ou privé, intéressée par son activité (bénévoles, collectivités publiques,  entreprises,  associations, particuliers...). Dans une Scic, l’intérêt collectif et l’utilité sociale proviennent essentiellement des interactions au sein de son multi sociétariat composé d’associés très divers qui participent tous, à leur façon, à la définition et à la gestion de l’activité de l’entreprise.

Lire la suite : Quelques mots sur le projet de recherche Pilotage Alternatif de la Performance des Sociétés...

Présentation du PICRI

Un PICRI est un Partenariat Institutions-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation, dispositif proposé par le Conseil Régional d’Ile-de-France depuis 2005 dans le but de promouvoir des programmes de recherche-action reposant sur une collaboration étroite entre laboratoires publics de recherche et organisations de la société civile à but non lucratif.

Lire la suite : Présentation du PICRI

Equipe de chercheurs

Le PICRI rassemble une équipe pluridisciplinaire, comprenant des chercheurs de laboratoires différents.

L'équipe se décompose en:

Responsables : Amina Bécheur et Pascale Château-Terrisse 
Chargée de mission (financée par le PICRI) : Hajar El Karmouni

Lire la suite : Equipe de chercheurs

Qu'est ce qu'une SCIC?

En France, dès la fin des années 1990, les acteurs du mouvement coopératif ainsi que les pouvoirs publics ont identifié la nécessité de faire évoluer le cadre juridique des structures coopératives, afin de pouvoir encadrer des démarches d'innovation collective, basées sur un pilotage pluriacteurs des entreprises. En réponse à ce besoin, un nouveau statut de coopératives a été défini : les sociétés coopératives d'intérêt collectif (SCIC).
Les SCIC sont des sociétés commerciales de type SA ou SARL, soumises à des impératifs d'efficacité économique et d'innovation.

Lire la suite : Qu'est ce qu'une SCIC?

Huge-IT Slider Module